Fiche du projet ALICIA-Vision

Le laboratoire commun intitulé ALICIA-Vision portant le projet “Vision et Intelligence Artificielles pour les Effets Visuels” est issu du programme 2019 LabCom de l’ANR entre :
- l’IRIT (UMR 5505) et
- la société Mikros Image du groupe Technicolor.
Le laboratoire a été créé en novembre 2019 pour une durée de 54 mois.

Membres

Résumé du projet en français 

La combinaison photoréaliste d’images de synthèse et d’images filmées d’une même scène constitue un objectif central de la création des effets visuels dans les secteurs des industries culturelles et créatives. Les progrès permanents de l’algorithmique numérique et de la puissance de calcul des ordinateurs ont fait de la vision artificielle (ou vision par ordinateur) une discipline mature et un grand nombre d’applications dédiées sont utilisées aujourd’hui dans ces secteurs. Si ces nouvelles technologies ont profondément modifié les flux de travail, de nombreuses tâches demeurent manuelles. Très récemment, grâce à la prévalence croissante de très grands ensembles de données et à la capacité des ordinateurs à les traiter, les avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) pour la vision artificielle, et en particulier de l’apprentissage automatique (machine learning), ont créé une véritable révolution scientifique. Ces avancées permettent d’envisager un nouveau saut qualitatif dans la réalisation de tâches requises par les effets visuels, en “apprenant” aux ordinateurs la façon de les réaliser à l’aide d’exemples, afin de compléter ou de remplacer certains algorithmes “classiques” de la vision artificielle, qui limitent aujourd’hui la mise en place de traitements entièrement automatisés.

L’objectif du laboratoire commun ALICIA-Vision est de formaliser une activité de recherche conjointe entre l’équipe REVA de l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) et la société de post-production Mikros Image, située à Paris. Cette activité vise : à innover dans le domaine de la vision artificielle, à l’aide d’approches géométriques et photométriques, pour l’extraction de connaissances précises sur les appareils de prises de vue, la scène et les matériaux dont elle est constituée, et les sources lumineuses ; à créer une liaison transversale entre les approches théoriques et algorithmiques pour la création d’effets visuels par vision artificielle “classique”, telles qu’elles sont actuellement développées par REVA et Mikros Image, et les approches de ces problèmes par vision artificielle “intelligente”, c’est-à-dire selon les paradigmes de l’apprentissage automatique en IA, en particulier ceux de l’apprentissage profond (deep learning). L’intégration logicielle de la recherche menée par ALICIA-Vision est destinée à enrichir les bibliothèques du pipeline de reconstruction 3D AliceVision Meshroom, utilisé en production depuis 2016 par Mikros Image. Ce pipeline de vision artificielle “classique”, diffusé en tant que “code source ouvert” (open source), a été développé dans le cadre de deux projets européens du programme Horizon 2020 impliquant l’équipe REVA (ex-VORTEX) et Mikros Image. L’application principale, appelée Meshroom, permet aux graphistes de configurer de façon interactive les traitements du pipeline. Le LabCom ALICIA-Vision souhaite capitaliser sur le pipeline AliceVision et son environnement logiciel avec des objectifs ambitieux devant permettre de développer de nouveaux algorithmes d'IA suivant quatre axes de recherche :

Mots-clés : Vision par ordinateur, photogrammétrie, reconstruction 3D, pipeline, open source, Structure from Motion (SfM), Multi-View Stereo (MVS) photométrie, Intelligence Artificielle, Apprentissage profond.

Liens Internet